Josquin Gest // Contre-ténor

     Il débute le chant à l’âge de 11 ans au sein de la maîtrise de Seine-Maritime, dirigée par Jean-Joël Duchesne. Il y restera 9 ans, période durant laquelle il développera un goût pour le travail en ensemble, une passion pour la musique polyphonique, et fera ses premiers pas comme soliste en interprétant par exemple le Pie Jesu dans le Requiem de Gabriel Fauré.

 

     Plus tard il entre au «Jeune Choeur de Paris» dirigé par Laurence Equilbey et Geoffroy Jourdain, période durant laquelle il approfondira ses connaissances dans le travail choral et dans la connaissance du répertoire, principalement romantique et contemporain. 

 

     Il obtient parallèlement une licence de musicologie à la Sorbonne. C’est là qu’il connait ses premières expériences de direction de choeur avec Denis Rouger et Isabelle Morel.

 

     Après des débuts en baryton, sa passion pour la musique ancienne le pousse à explorer la voix de contre-ténor. Il poursuit ses études dans ce sens au Centre de Musique Ancienne, département de la HEM de Genève, dans la classe de Béatrice Cramoix puis de Lucien Kandel. Il obtient en 2012 un Master en pédagogie musicale.

 

     Sa passion pour la polyphonie vocale l’amène à se produire avec plusieurs ensembles (Musica Nova, Epsilon, Les Voix Animées, l’Académie vocale de Suisse Romande, le choeur de chambre de Namur...), sous la direction, entre autre, de Gabriel Garrido, Leonardo Garcia Alarcon, Ton Koopman...

 

     Il prend également beaucoup de plaisir à se produire en soliste dans des oeuvres telles que le Requiem de M. Haydn, la cantate BWV170 de J.S. Bach pour alto solo, le Dettingen Te Deum de Haendel.. ou des opéras comme L’Incoronazione di Poppea de Monteverdi (rôle de la Nutrice) ou Apollo e Hyacinthus de Mozart (rôles d’Apollo et de Zephyrus). 

 

     Enfin, il s'ouvre également volontiers à la création et à la collaboration avec des compositeurs. On a pu notamment l'entendre dans la pièce "Presse" d'Oriol Saladrigues en 2011.