Jonathan Spicher // Haute-contre

     Enfant, Jonathan Spicher commence le chant comme soprano auprès de Marie-Françoise Schuwey au conservatoire de Fribourg. Il connaît ainsi ses premiers contacts avec la scène musicale. Il obtient un Bachelor à l’HEMU de Lausanne dans la classe de Michel Brodard puis un diplôme de “Master of arts in music performance » dans la classe de Scot Weir à la Musikhochschule de Zürich. Son éducation musicale est marquée par l'Ensemble vocal de Lausanne dirigé par Michel Corboz avec qui il découvre les plus grandes oeuvres de la littérature musicale.
     Son engouement pour la polyphonie l'amène à chanter avec des ensembles renommés tels que La Sestina (Direction A. Giardina), Orlando (Laurent Gendre), Gli Angeli (S. Macleod), Cantatio (J. Duxbury), Zürcher Singakademie (T. Brown) la Bachstiftung (R. Lutz) ou encore le choeur de chambre de Namur (L.G Alarcon). 
     Parallèlement, Jonathan se produit régulièrement lors de récitals de Lied. Il perfectionne ce genre musical avec le pianiste Hartmut Höll à la Musikhochschule de Zürich. 
     Jonathan privilégie la musique baroque et se perfectionne auprès de Jill Feldman pendant deux ans. Il est reconnu et régulièrement engagé comme Evangéliste dans les passions de Bach. Ses dernières années, il se spécialise dans la voix de Haute-Contre à la Française et intègre en 2014 Les Arts Florissants de William Christie puis plus récemment « Les correspondances » dirigé par Sébastien Daucé.
     Quand à l'opéra, il est sur scène dans le rôle de Yamadori dans Madame Butterfly (G. Puccini) puis Le prince qui passe par là dans le voyage dans la lune (Offenbach) à l’Opéra de Fribourg ou encore Oronte dans Alcina (Haendel) avec Ouverture Opéra à Sion mis en scène par Julie Beauvais. Puis avec l'opéra de chambre de Genève où il tient le rôle de Mengone dans Lo Speziale (Haydn), à l'Opéra de Lausanne dans Lakmé (Delibes) dans le rôle d'Hadji. En 2015 il incarne Arnold dans Guillaume Tell (Rossini) avec l'Opéra du Rône. 
     En 2016, ses principaux projets sont une tournée de messe en si de Bach avec les Arts Florissants à Paris, Londres, Leibzig, Madrid et Barcelone ou un enregistrement sous la direction de Leonardo Garcia Alarcon autour de Roland de Lassus. Il chante aussi à l'Opéra Garnier avec le Choeur de chambre de Namur et fait une série de concerts avec « Les Correspondances » au festival de la Chaise-dieu et à la Chapelle royale de Versailles.
     En 2010, il est lauréat de la bourse Mosetti.